Péril de la Liberté

(1 avis client)

22,00

Par David LLamas

Au début des années 30, dans la bouillonnante ville andalouse de Malaga au bord de la Méditerranée, l’avenir est plein de promesses pour Francisco. Lettré dans une société largement analphabète, jeune employé de commerce, il accède à la petite classe moyenne embryonnaire. Épris de justice et de liberté, plein d’idéaux, il rêve d’édifier avec ses camarades, un monde meilleur. L’avènement de la République nourrit ses espoirs et l’y encourage. Alors que des réformes orientent le pays sur la voie de la modernité, Francisco rencontre Maria. Le bonheur semble à portée de main ; ils le bâtissent ensemble.
Mais le pays est fracturé ; les tensions sont vives et s’expriment dans la violence. Les élections de février 1936 se déroulent dans un climat électrique. Les citoyens, hommes et femmes appelés aux urnes sont confrontés à un choix décisif entre des visions opposées de l’Espagne. Le résultat du scrutin emplit Francisco de joie. Mais les menaces qui pesaient sur la jeune démocratie se concrétisent par une tentative de coup d’État. Francisco ne se dérobe pas et s’engage dans le conflit. Son choix aura des conséquences profondes. Il bouleversera le reste de sa vie, ainsi que le destin de toute sa famille.
À travers le parcours de Francisco, Maria et de leurs proches, le roman évoque l’épopée d’un peuple qui contribua tant à l’histoire de l’Espagne, qu’à celle de la France.


Télécharger un Extrait

Télécharger le Dossier de Presse

La Presse en Parle

Description

Péril de la Liberté

Par David LLamas

Une fresque poignante mêlant l’héroïsme aux conséquences de vouloir se battre pour la liberté. Un hommage aux Espagnols qui osèrent se soulever, et durent s’exiler…

Disponible en Ebook :


Genre : Roman
Nombre de page : 352
Dimension : 148×210
ISBN : 978-2-38157-110-2
Date de parution : Février 2021

1 avis pour Péril de la Liberté

  1. Patricia Lasserre (client confirmé)

    « Péril de La Liberté » de David Llamas aux éditions « libre2lire ».

    J’ai aimé ce roman dès les premières pages, très vite emportée par le parcours de Francisco, Maria, et leurs trois enfants vivant dans le Sud de l’Espagne au début des années franquistes. J’ai suivi leur chemin de vie semé d’espoirs, d’interrogations et de fractures. Mais c’est aussi un récit historique, avec à l’appui l’annotation de lieux précis, de dates, et d’évènements qui ont marqué cette période, en provoquant nombre de drames aux conséquences irréversibles. Un intérêt particulier réside dans la construction du roman qui laisse une large place à la rhétorique : Francisco, ardent défenseur de la démocratie fait sienne « la faculté de considérer pour chaque question ce qui peut être propice à persuader ». Or il se trouve confronté à une autre logique à l’intérieur même de son propre camp. Il prend conscience alors que des motivations différentes peuvent être mises au service d’une cause identique. Mais seule une écoute attentive et respectueuse permet un débat d’idées constructif. La dernière partie du livre dévoile l’impact d’un régime autoritaire basé sur une idéologie catholique poussée à l’extrême, avec pour conséquence des marques indélébiles qui perdurent encore au fil des ans.

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.