La Confrérie des Mages – Tome 1

(1 avis client)

19,00

Perception

Emmanuelle Ferré

Les habitants de la contrée des Bocages Mauves mènent une vie paisible jusqu’au jour où ils sont la cible d’étranges agressions. Pillages, enlèvements, rien ne semble arrêter des hordes entières d’individus à peine humains. Pour Sachairi Correnaigh, l’Administrateur qui dirige cette contrée, une aide extérieure s’impose. Malgré la réticence de sa population, il fait appel à la Confrérie des Mages et ses combattants aux pouvoirs hors du commun.
Lera ne doute pas que son père ait pris la bonne décision. Car cette agitation n’est que le préambule d’un conflit bien plus grave qui va mettre en péril la contrée mais aussi le royaume voisin de Tanera. Et pourtant… L’arrivée tant attendue de ces Mages fait ressurgir le passé de la jeune fille, dont elle ignore tout, ainsi que des dons oubliés. Bien que très jeune, Lera se fait une raison. Son avenir est aux côtés des Mages. Elle se lance avec détermination dans un apprentissage riche, complexe, déconcertant, allant même jusqu’à dévoiler l’antique savoir des Mages.
Un voyage initiatique qui va bouleverser le cours de son existence…


Télécharger un Extrait

Télécharger le Dossier de Presse


Disponible en Ebook :

Description

La Confrérie des Mages

Tome 1 – Perception

Par Emmanuelle Ferré

Une épopée fantastique où la magie sert à merveille un Monde parfaitement construit…


Genre : Roman Fantasy
Nombre de page : 328
Dimension : 148×210
ISBN : 978-2-490522-49-1
Date de parution : Mai 2020

1 avis pour La Confrérie des Mages – Tome 1

  1. Regis Tytgat

    Voici un roman fantasy d’une nouvelle auteure, Emmanuelle Ferré
    La Confrérie des Mages « est le titre d’un cycle dont voici le premier volume est intitulé « Perception » et qui est suivi de qui vient de paraître.
    Voilà un roman qui fait plaisir à lire. Trop d’ouvrages de fantasy avec un pitch semblable verseraient dans le bruit et la fureur avec forces cavalcades, batailles, et personnages brossés à grands coups de crayons, sans profondeur et psychologie dans des décors stéréotypés. Tel n’est pas le cas de cet ouvrage.
    Emmanuelle Ferré prend son temps et nous le fait perdre avec délice. Le village de Léa est minutieusement décrit dans son activité, la vie de ses habitants, leurs coutumes et leurs réjouissances. Je recommande le passage de la fête des cerfs-volants, une véritable réussite dans sa description. On croit entendre ses flonflons et on ressent bien la nostalgie qui s’en dégage. Tout ce qui concerne le cadre est également une réussite. La campagne qui entoure le village, la longue route des compagnons, les villes diverses qu’ils traversent.
    Ajoutons à cela des personnages attachants, bien dessinés et loin des gros traits auquel même des auteurs confirmés se laisse aller. L’évolution de Léra de villageoise futée à ardente combattent est bien décrite ainsi que ses peurs et angoisses. Les seconds rôles aux personnages fugaces, tous sont bien campés et originaux.
    L’action est soutenue avec ce qu’il faut de suspens et de révélations pour vous entrainer vers le second volume.
    A lire en se préparant à la suite.

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.