ArènA

24,00

Par Kevin Tondin

Le jeu : Deux cantons, 20 candidats.
Le but : Éliminer physiquement l’équipe adverse.
Les règles : Aucune, tous les coups sont permis.
1945 : Quelques mois après la fin de la Seconde Guerre mondiale, les pays touchés pansent leurs plaies et essayent de prendre un nouveau départ. La Suisse, petit pays épargné par la guerre du fait de sa neutralité devient, quant à elle, sujette à d’incessants conflits internes. En effet, possédant quatre régions culturelles et autant de langues, les différentes populations se méfient rapidement de leurs voisins, s’accusant mutuellement – à tort ou à raison – d’avoir collaboré avec des responsables nazis ou fascistes. En 1946, les plus hauts dignitaires des puissance mondiales se réunissent et décident que chaque année, un jeu mortel sera organisé dans lequel s’affronteront des Candidats de différents cantons du pays, ceci pour punir le peuple suisse qui a préféré s’entre-déchirer au lieu de maintenir la paix.
2016 : Le Canton de Neuchâtel est choisi pour participer au jeu annuel. Parmi les Candidats, un jeune homme, Chris Sartoris, est guidé par la vengeance. Il sera aidé dans sa tâche par une jeune femme au passé trouble, mais pour parvenir à ses fins, il devra d’abord triompher de ses adversaires, les terribles Zurichois qui n’ont jamais connu la défaite.

Bienvenue à ArènA…


Télécharger un Extrait

Télécharger le Dossier de Presse


Sortie Officielle le 
15 Février 2021

Précommandez votre livre
pour le recevoir dès sa sortie,

dédicacé par l’auteur.

Description

ArènA

Par Kevin Tondin

Dans la lignée de Battle Royale et Hunger Games, cette lutte pour la survie va littéralement vous scotcher !


Genre : Dystopie
Nombre de page : 428
Dimension : 148×210
ISBN : 978-2-38157-100-3
Date de parution : Février 2021

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “ArènA”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.