Résilience

(10 avis client)

13,00

Vivre avec un Traumatisé Crânien

par Sabrina Herrador

Ce livre témoignage est le combat d’une mère confrontée à l’absurdité d’une agression gratuite. Avec force et espoir elle doit se battre jour après jour pour maintenir la cohésion de sa famille et apprendre à vivre avec un traumatisé crânien, handicap invisible et déroutant…


Préface de Emeric GUILLERMOU – Président de l’UNAFTC (Union Nationale des Associations de Familles de Traumatisés crâniens et de Cérébro-lésés)
www.traumacranien.org


Télécharger un Extrait

Télécharger le Dossier de Presse

Critiques Littéraires

La Presse en Parle

 

Description

Résilience

VIVRE avec un Traumatisé Crânien

par Sabrina Herrador

La vie de Sabrina bascule le 9 avril 2016. L’homme qui partage sa vie depuis 16 ans, a disparu en pleine nuit. De longues heures de recherches, des battues… Jusqu’à ce qu’un corps inerte et tuméfié soit découvert dans un buisson… Violence urbaine, banale, gratuite… Entourée et pourtant si seule, sans réponse face à l’injustice et face aux autres, Sabrina devra faire des choix…

Dans une petite ville de province, où jamais rien ne change, où jamais rien ne se passe… Et pourtant ! Ce livre témoignage aurait pu avoir pour titre : «Ça n’arrive pas qu’aux autres.» Mais au-delà de la fatalité, c’est la ténacité d’une femme qui se bat pour revivre, reconstruire, réapprendre à aimer, en s’appuyant sur sa propre RÉSILIENCE : «blessée mais résistante, souffrante mais heureuse quand même. C’est le refus de la résignation à la fatalité du malheur»*

* Pr. Boris Cyrulnik, Un Merveilleux Malheur, 1999


Disponible en Ebook :

Genre : Témoignage
Nombre de page : 180
Dimension : 148×208
ISBN : 978-2-490522-14-9
Date de parution : Avril 2019

Crédit Photo : Dusklight
http://dusklight8.wixsite.com/hackrow
Facebook : @EStepStudio

 

10 avis pour Résilience

  1. Saura Marie

    Fluide,facile à lire.Un souffle glacial me frigorifié lors de la lecture,comment peux t on en arriver là, des questions aussi « pourquoi ». Une mention à l auteure qui su si bien décrire les proches aidants,souffrant du changement de caractère, des oublies ……des oubliés….

  2. Fahy (client confirmé)

    J’ai terminé le livre en 3 jours à peine, impossible de décrocher. Sabrina a beaucoup de mérite, aussi bien pour son combat pour sa famille que pour l écriture de son livre. Il est très fluide à lire, écrit avec beaucoup de sincérité et il est rempli de beaux messages de vie.

  3. Marie-Josèphe FARIZY CHAUSSE

    J’ai acheté le livre plutôt pour faire plaisir au papa car, dix ans directrice générale d’un établissement québécois recevant de jeunes handicapés, je croyais bien connaître le problème. Or, j’ai appris beaucoup et notamment que l’information et le soutien à la famille sont bien insuffisants malgré une réelle bonne volonté. Chaque soignant devrait être sensibilisé à cet aspect puisque les proches de l’handicapé font aussi partie de sa remontée. Ils faut les aider à comprendre et devenir des rocs sans se détruire eux-mêmes. Très forte, Sabrina a réussi à surmonter l’épreuve. Merci à elle d’avoir si bien su décrire tout ce qu’elle a vécu et vit encore, sans rien retrancher. Ce livre devrait être distribué systématiquement à tous ceux qui vivent une telle épreuve. Chapeau Sabrina ! J’ai beaucoup d’admiration pour vous.

  4. barbier annie (client confirmé)

    Résilience de Sabrina Herrador aux Editions Libre 2 Lire

    Alors ? Comment dire ? Le résumé de ce livre là m’a interpellée fortement. Pourquoi ? Parce que en ces temps bousculés que nous vivons, en ces jours où nous sommes tous à la merci de n’importe qui ou de n’importe quoi, en ces heures où nos vies peuvent basculer en une fraction de seconde, il est indispensable de réaliser que nous sommes tous concernés par la violence, dans quelque cadre que ce soit. Non, ça n’arrive pas qu’aux autres !

    Sabrina, son mari, leur enfant se seraient bien passés de ce que j’appellerais pudiquement ici « la rubrique des faits divers » avec tout ce qu’elle a d’injuste et d’effarant. Ou comment voir s’écrouler toute sa vie, ses rêves, ses espoirs, ses lendemains en quelques heures.

    Jamais je n’ai compris la violence gratuite, jamais je ne saurais m’y adapter. Et pourtant …

    Dans une écriture simple mais extrêmement précise, Sabrina Herrador a couché sur le papier cette épreuve aussi inattendue que traumatisante. Les chapitres s’enchaînent au rythme des heures de cette journée du 9 Avril et de ses lendemains lourds à porter.

    En dehors de la douleur personnelle qu’engendre le drame à proprement parler, il faut être non seulement le pilier infiniment costaud indispensable à la reconstruction de l’autre mais aussi apprendre à gérer les réactions des « autres »… Ceux qui veulent vous aider mais sont parfois maladroits, ceux qui prennent la fuite, se sentant incapables d’assumer leur présence auprès de gens cassés par la vie, sans compter les requins toujours à l’affût et j’en passe ! Il faut aussi gérer aussi les dits et les non-dits du corps médical et en toute circonstance d’abord encaisser, puis digérer.

    Evidemment, il n’est pas question de vous conter l’histoire mais plutôt vous inviter à la découvrir.

    Une chose est évidente « Heureusement qu’ils s’aiment ». Et je terminerai pas un seul mot « Respect » !

    Bonne lecture à tous

    Annie Kubasiak-Barbier

  5. Nicole

    Je viens de le commander et de le lire, pas tout entier encore, mais jusque là, çà me fend les tripes ! On a l’impression de vivre, nous aussi, cette situation. Très bien racontée, simplement, comme nous pourrions le vivre. On ressent la même tristesse que l’auteure. Bravo de pouvoir s’exprimer aussi bien, malgré la douleur. Moi aussi je vous conseille de lire ce livre qui transmet toutes les étapes qui peuvent se poser lorsque une situation pareille arrive. En effet comme on dit « cela n’arrive pas qu’aux autres ».
    Nicole Barrot

  6. Elodie

    Un témoignage bouleversant et révoltant mais en même temps porteur d’espoir et débordant d’amour, à lire absolument !

  7. Danie

    Si je vous dis que je l’ai lu en deux heures ! tant captivée par le rythme de cette histoire signalant les heures. Je savais l’issue de cette histoire, mais pas tout ce qui se passe avec la famille, les aidants, les grands-parents, les beaux-parents. Et puis, le voyage au mexique m’a interpellé. Une histoire ou plus un fait divers comme il en existe tant. Et avec ce covid que nous vivons, une petite virée entre amis devient si rare. A la lecture, loin de mon domicile, je pense à mon mari et parfois, j’angoisse est là ! Bravo sabrina, j’aime ce language épistolaire, facile, avec beaucoup d’aisance. Je t’espère une meilleure suite, et des projets futurs plus réjouissnts

  8. Christophe Gendre

    Je ne ferai pas de grands discours, ce livre est un témoignage émouvant qui montre que l’amour existe encore et qu’il est plus fort que tout. Bravo à Sabrina pour son courage et son témoignage.

  9. Christelle FOUIX

    Jamais je n’avais refermé un témoignage avec une émotion si vive ! Car pour écrire un bon témoignage, il ne suffit pas de narrer son vécu. Sabrina Herrador y insuffle son souffle, ses tripes, ce rythme du temps qui s’est arrêté depuis un soir dont nous assistons, angoissé, au déroulé. Nous sommes à la fois dans l’empathie, dans l’émotion et nous apprenons des choses essentiels à savoir sur les cérébros lésés, dont on parle trop peu. Le livre porte bien son titre puisqu’il exemplifie parfaitement ce concept de résilience, de vie, et d’amour ; mention spéciale à une scène qui montre cet amour et qui m’a littéralement fait pleurer. Je vous laisse la découvrir car c’est, pour sûr, un témoignage à lire et à offrir.

  10. Bachelet

    Je ne sais trop par où commencer car quand on termine  » Résilience « , notre tête est toujours auprès de Sabrina, de Benoît et d’Anthony.
    C’est un récit douloureux de traumatismes, de combats, de méandres médicaux et administratifs mais c’est surtout, pour moi, un hymne d’Amour, de vie envers et contre tout. Il est difficile de trouver les mots justes après ces mots lus, découverts, aimés, ceux qui ont fait pleurer, croire, douter, ceux qui nous ont porté, emmené dans un univers inconnu, ceux qui nous ont chamboulé, interrogé.
    Alors juste Merci, merci pour ce témoignage que j’ai lu d’une traite car on ne peut pas ne pas tourner encore et encore la page d’après, la suivante et encore la suivante. Merci pour vos mots, pour votre témoignage, pour votre livre.
    Merci Sabrina.

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.