La Nuit, l’Océan rêve aussi

(1 avis client)

16,00 

Par Véronique Renaudeau

À l’aube de la cinquantaine, alors que tout fout le camp, Thala se demande comment sortir de l’engourdissement en découvrant le vide de sa propre existence. Quand elle rêve et se voit sur une planche de surf, elle est loin de s’imaginer qu’un chemin initiatique, aussi improbable que voluptueux, se trace devant elle. Au travers de sa rencontre intime avec l’océan Atlantique, elle sent qu’elle se prépare à quelque chose de gigantesque. Mais osera-t-elle aller surfer avec ceux qui lui révèlent d’autres façons d’aimer, là où elle n’a pas pied et où un vrai danger la guette ?
N’ayant plus rien à perdre, elle est bien décidée à aller jusqu’au bout pour le savoir, quel qu’en soit le prix. On ne se méfie jamais assez de la puissance d’un rêve…


Télécharger un Extrait

Télécharger le Dossier de Presse


Description

La Nuit, l’Océan rêve aussi

Par Véronique Renaudeau

Avec la rythmique d’un ressac onirique, l’auteure démontre que, du vide sentimental d’une vie ratée peuvent naître plaisirs et bonheurs intenses… grâce à l’océan et au surf.


Genre : Voyages
Nombre de page : 164
Dimension : 148×210
ISBN : 978-2-38157-262-8
Date de parution : Juillet 2022

close

Inscrivez-vous pour recevoir toutes nos nouveautés et autres informations, tous les mois.

Promis, nous n'envoyons qu'un seul mail par mois et vous pourrez vous désabonnez à tout moment !

1 avis pour La Nuit, l’Océan rêve aussi

  1. Joël (client confirmé)

    La nuit, l’océan rêve aussi…
    ou “Dessine-moi une vague…” car à l’instar de Saint Exupéry, l’écriture de Véronique passe par la narration, la méditation et la poésie, faisant avec ce roman, tout comme au surf, un barrel de la littérature intimiste.
    Cet océan et cet homme qui l’aimantent et avec qui elle s’aimante, qui l’amantent et avec qui elle s’amante… sont les ressources d’une résilience salvatrice.
    Merci pour ce flow, pour ces secondes d’éternité et d’intimité avec ces vagues de chaleur, avec ces vagues de Vie, avec la Vie…
    Merci pour ces rêves d’horizons des possibles vers lesquels elle nous entraine, au loin vers l’Agapè qui n’a rien d’inaccessible…
    Un temps de lecture dans l’Instant et l’ins-temps, hors du temps, hors des temps…

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.