Dès lors qu’échoit le soir…

(4 avis client)

11,00

Michèle Appert Brodowicz

L’Obscurité
Siège des douleurs et des mélancolies
Cache des attentes inassouvies
Rêves d’Amour qui ne savent comment naître
Où les mots deviennent cris
Où la poésie sous la bougie
Diffuse des espaces
d’Espoir
Au cœur de votre âme…


Télécharger un Extrait

Télécharger le Dossier de Presse

Critiques Littéraires

Description

Dès lors qu’échoit le soir

Par Michèle Appert Brodowicz

Des vers dont la musique et la portée sont d’une étonnante puissance. Ils interpellent, bousculent, attendrissent, et vous laisseront dans le cœur, la persistance de la beauté.

Disponible en Ebook :


Genre : Poésie
Nombre de page : 100
Dimension : 148×210
ISBN : 978-2-490522-63-7
Date de parution : Décembre 2019

4 avis pour Dès lors qu’échoit le soir…

  1. Annie Barbier

    Amis du soir Bonsoir

    Ce soir c’est d’elle dont je vais vous parler Michèle APPERT-BRODOWICH dite Moun Aliza.
    Je ne vous parlerai pas vraiment de la femme, je ne la connais pas. Elle est arrivée dans la grande famille des Editions Libre2Lire. Elle a touché en plein coeur Olivier Dukers et Véronique Ladyroseblack, mais pas que…

    Je sais que ce ne sont pas des grands fans de poésie. Moi si ! Donc, je me suis dit « Là, il faut que je lise ce recueil » DES LORS QU’ÉCHOIT LE SOIR…Déjà le titre est prometteur et puis, moi, j’adore les points de suspension. Une ponctuation qui pousse à imaginer un contenu, avant même d’avoir tourné la première page, c’est juste une bouchée apéritive.

    Je l’ai commandé illico, reçu avec une jolie dédicace, puis, après l’avoir feuilleté, posé délicatement sur ma table de nuit.

    Parce que, je vais vous dire, c’est exactement ce que j’aime lire avant de m’endormir, quelques lignes posées sur le fil de mes soirs, comme un baume bienfaiteur, un morceau de soie dans lequel on s’enroule avec délectation.

    De sa « Lumière poudrée » sous ma lampe de verre jusqu’à « Son flou du jour » au voile de mes rideaux, j’ai fait glisser des heures brodées de mots délicats.

    Je vais y revenir plusieurs fois, parce que le plaisir, comme dans tout, c’est d’abord l’attente. Quand je vais dans ma chambre, ce recueil me fait de l’oeil et moi je m’efface en lui disant « Pas tout le même jour ».

    Merci Michèle, ou merci Moun, qu’importe ! Tu es une fée ❤

    Tu fais partie de ces gens qu’on cherche sans trouver et qu’un jour, on trouve sans chercher.

    Merci Libre2Lire de lui avoir fait confiance.

  2. Michèle Brodowicz (client confirmé)

    Merci Annie. Et que vivent nos mots !

  3. yvan tetelbom

    « l’oeuvre » de Michèle Appert Brodowicz dite Moun Aliza. que je vous invite à découvrir toutes affaires cessantes. les titres des poèmes sont éloquents : « dedans le ciel laiteux, parler à ton absence, souffle perdu, écris avec ta peau »…. ah, tous ces vers qui attendrissent, interpellent, bousculent, bouleversent, et dont la musique est d’une étonnante puissance. C’est une oeuvre qui atteint les sommets de la POESIE.

  4. Michèle Brodowicz (client confirmé)

    Bonjour Yvan. Merci infiniment

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.