La Décantation du Mal

19,00 

Par Isabelle Chrétien

En juillet 1933, dans un petit village de Bavière, les communistes Anton et Léonore Maëcht sont arrêtés par des hommes de la SA.
Luise Maëcht assiste impuissante à l’arrestation de ses parents. Elle ignore que le Parti communiste allemand, qui compte un million de membres, commence à s’organiser pour résister au régime nazi.
Après l’incendie du Reichstag, indûment imputé au communiste Marinus van Der Lubbe, des milliers d’opposants sont emprisonnés, torturés, et pour beaucoup envoyés à Dachau, l’un des premiers camps de concentration.
Luise est conduite chez un officier. Il se charge de lui inculquer les valeurs idéales de l’Allemagne nazie auxquelles elle finit par adhérer. Il la persuade de racheter les “crimes” de ses parents, notamment en espionnant.
Elle se rend à Bordeaux, avec pour mission de contrôler les activités viticoles de la zone occupée, et, surtout de repérer les groupements résistants. Comment son implication dans le renseignement décantera-t-elle le mal nazi dont elle est victime ?


Télécharger un Extrait

Télécharger le Dossier de Presse


Sortie Officielle le 
30/01/2023

Précommandez votre livre
pour le recevoir dès sa sortie,

dédicacé par l’Auteur !

En stock

Description

La Décantation du Mal

Par Isabelle Chrétien

Quand le Vin rencontre l’Histoire et l’Injustice, il se crée un cocktail qui devient détonant.


Genre : Roman Historique
Nombre de page : 248
Dimension : 148×210
ISBN : 978-2-38157-310-6
Date de parution : Janvier 2023

close

Inscrivez-vous pour recevoir toutes nos nouveautés et autres informations, tous les mois.

Promis, nous n'envoyons qu'un seul mail par mois et vous pourrez vous désabonnez à tout moment !

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La Décantation du Mal”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.