Chronique d’une Emprise

(11 avis client)

14,00

Par Christelle Fouix

Pendant un déménagement, Christelle, hantée par le souvenir d’une relation malsaine dix-sept ans plus tôt, retrouve ses journaux intimes d’adolescente. Au même moment, celui qui a détruit sa vie se plonge lui aussi dans ses écrits de l’époque du lycée.
À travers leurs regards croisés, l’histoire se dessine sous les yeux du lecteur, spectateur impuissant d’une descente aux enfers que tout le monde regarde mais que personne ne voit.
Dans un dialogue intimiste entre la femme et l’adolescente, où le monstre prend lui aussi la parole, la narratrice dissèque les rouages de la manipulation mentale.
Jusqu’où ira cette relation toxique ? Comment se mettent en place les mécanismes d’une emprise ? Peut-on guérir d’avoir croisé la route d’un pervers ? Et surtout, peut-on se remettre de l’humiliation de lui avoir fait confiance ?


Télécharger un Extrait

Télécharger le Dossier de Presse

Description

Chronique d’une Emprise

Par Christelle Fouix

Une approche originale de la description d’une violence « ordinaire » où victime et agresseur exposent leurs points de vue.
Entre humour, émotion et indignation, vous comprendrez comment un pervers narcissique tisse sa toile…

Découvrez la Bande Annonce du Livre :

Disponible en Ebook :


Genre : Roman
Nombre de page : 152
Dimension : 148×210
ISBN : 978-2-38157-032-7
Date de parution : Août 2020

11 avis pour Chronique d’une Emprise

  1. fouix (client confirmé)

    Nous suivons pas a pas l’auteur dans sa description du pervers narcissique
    Dès les premières pages nous sommes plongés dans cet engrenage
    Livre bien construit

  2. Fred (client confirmé)

    Excellent, se lit rapidement. Un bouleversant témoignage très bien romancé.
    À mettre entre toutes les mains, surtout à nos jeunes ados.

  3. Angela

    Bouleversant, représente très bien ce qu’est l’emprise d’un pervers Narcissique. Ce livre ce lis rapidement et je le conseille a toute personnes se posant des questions à ce sujet et souhaitant mieux comprendre ce que vivent vraiment les victimes.

  4. Tom

    Super livre, les passages dans la tête du prédateur sont criant de réalisme, le double point de vue marche super bien

    À mettre dans toutes les mains car en plus d’être bien écrit, c’est un livre utile qui permet de comprendre comment se met en place la manipulation

  5. Adeline (client confirmé)

    J’ai lu ce livre avec tellement de plaisir, cette descente aux enfers nous rappelle la simplicité a se faire manipuler dès que notre petit coeur s’en mêle, c est un livre de mise en garde contre ce genre de prédateurs. Je l’ai lu une fois mais je suis sûre que ça ne sera pas la seule.
    Pour faire simple, à lire et à relire.

  6. Marie-Josèphe

    Grâce à Facebook et à ma nièce Céline j’ai lu votre témoignage, je l’ai même dévoré ! J’ai découvert l’univers lycéen des années 2000 bien loin de celui de mon époque et j’ai apprécié votre procédé de narration à deux voix . Quant au drame lui-même, car c’est un drame, il est bien qu’il soit ainsi porté à la connaissance des jeunes.

  7. Maelle

    Livre que j’ai dévoré ! J’ai bien aimé voir les deux points de vue des personnages sur un même événement. Livre qui fait réfléchir à ce qu’est l’emprise mais aussi le consentement.

  8. Oriane Costes (client confirmé)

    Une véritable écrivaine!
    L’auteur a choisi avec la double voix un parti pris qui était difficile à tenir mais qui nous amène plus loin sur le sujet.
    A suivre!

  9. Claire Gossier

    Ce livre, lu en deux soirées, est à mon sens très intéressant puisqu’il traite d’un sujet mis en avant aujourd’hui : celui de la manipulation mise en place par un être défini comme « pervers narcissique ». Ce qui m’a particulièrement plu dans ce livre et qui m’a empêché de le refermer repose sur son rythme : l’auteure ne s’est pas focalisée sur son point de vue de « victime », le lecteur a donc aussi le loisir de découvrir – avec effroi – les ressentis et les motivations du « bourreau ». Et c’est tout aussi intéressant et original de faire s’exprimer les deux protagonistes. De ces deux points de vue, nous réalisons que chacun peut être perçu comme une victime, ou comme un(e) déséquilibré(e), c’est d’ailleurs ce qui est tragique quand on a à faire à un manipulateur : son emprise est telle que nous-mêmes doutons du bien fondé de notre mal-être et nous amène à un abîme  de culpabilité et d’autodénigrement qui laisse des plaies intérieures difficiles à panser, presque impossible à guérir.
    En écrivant ce livre, l’auteure s’en délivre. Elle ne contient plus sa rage car elle a trouvé le chemin qui la sortira de ce gouffre profond d’incompréhension : en s’appuyant sur un fait bien réel, elle a compris que ce n’était pas elle la déséquilibrée, en écrivant ces lignes, elle l’a hurlé. Bravo Christelle, pour cette guérison, pour ces mots, pour votre courage d’avoir exploré le cœur et les pensées de ce pervers.
    Claire

  10. Bouvier (client confirmé)

    Bouleversée, je l’ai été du début à la fin, par la violence de cette manipulation mais aussi et surtout par la beauté de l’écriture qui donne à ce livre tellement de grâce. A lire absolument !

  11. VL

    Christelle Fouix invoque ses souvenirs de lycée. Elle brosse un tableau désespéré d’une jeunesse qui se noie dans l’alcool et la séduction, où les fêtes se terminent en coma éthylique, où on se pelote entre amis et on couche à la va-vite dans les couloirs de l’internat. Au milieu de ces jeunes qui font l’apprentissage de la vie, l’héroïne va vivre une histoire d’amour qui va la détruire.
    Je passe sur le début de la relation, pour ne pas la révéler, mais c’est une scène essentielle.
    L’amour entre les deux protagonistes est fusionnel, puis l’un des deux prend ses distances. Les deux ados se cherchent, se blessent involontairement. On peut bien sûr se demander avec des yeux d’adulte comment elle a supporté ces humiliations. Et puis on songe à notre propre jeunesse, les tâtonnements, les apprentissages, où on se reconnait tour à tour en Christelle ou en Christophe.
    Christophe est-il un manipulateur, ou simplement un ado sans grande empathie qui ne se rend pas compte des dégâts qu’il commet?
    Un roman catharsis pour l’auteur, où elle fait alterner les points de vue des deux protagonistes.
    Une écriture incisive. Aux envolées lyriques de l’adolescence répondent les analyses justes et pertinentes de l’adulte.
    Une très belle lecture que je ne peux que recommander.

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.