Les Carillons du Narcosistan

(4 avis client)

15,00

Par Ibrahima Cissé

Un humanitaire tué en Afghanistan, quoi de plus banal ?
Simon, médecin ivoirien issu d’une famille puissante, silencieux et coupable, cherche à se racheter une conscience.
Julieta, révolutionnaire, fille d’exilés chiliens, journaliste passionnée, refuse le silence. Hermann, lanceur d’alertes, spécialiste des enjeux géopolitiques mondiaux, est un névrosé qui ne lâche rien.
Les existences se mêlent et s’entrecroisent. Ils vont fouiller comme des rats pour connaître la vérité.
Avez-vous vraiment envie de la connaître ?
Oserez-vous la reconnaître ?


Télécharger un Extrait

Télécharger le Dossier de Presse

Description

Les Carillons du Narcosistan

Par Ibrahima Cissé

Une aventure haletante sur fond de terrorisme et de trafic de drogue, où la fiction permet de mieux comprendre la réalité…

Disponible en Ebook :

Découvrez le livre en vidéo :


Genre : Roman
Nombre de page : 204
Dimension : 148×210
ISBN : 978-2-38157-022-8
Date de parution : Juillet 2020

4 avis pour Les Carillons du Narcosistan

  1. Claire

    Ce livre est un polar, mais loin du classique du genre. Il en a le rythme, un rythme qui devient de plus en plus soutenu au fil des pages. D’ailleurs, plus on avance dans l’histoire, plus il s’avère difficile de refermer le livre.C’est une enquête journalistique autour du meurtre de Franco, le meilleur ami de Simon.
    Cette histoire évoque évidemment des vérités difficiles à accepter, des faits d’actualité malheureusement bien réels, mais c’est aussi une histoire de relations humaines forte, agrémentée d’une relation amoureuse.
    En lisant ces pages, j’ai appris beaucoup de choses sur les problèmes géopolitiques de régions du monde si éloignées de notre occident. Ce livre est riche d’enseignements divers sur des points noirs de l’Histoire. Et c’est assez surprenant car, malgré la gravité du sujet traité, on y trouve des pointes d’humour bienvenues. C’est avant tout une prise de conscience.
    Le lecteur est obligé de se laisser guider « aveuglément » tant l’organisation de l’intrigue est imbriquée. Il est vrai que cela peut être déroutant mais, en fin de lecture, tout s’éclaire, de telle sorte que l’on est tenté de le relire pour mieux comprendre les flash back et cerner Simon dans son entièreté. Simon, ce héros ou cet anti-héros est très particulier car, même s’il est le squelette de l’histoire, et le narrateur, son désintérêt pour l’intrigue est presque affligeant. Il est avant tout un indécis, un peureux pour ne pas dire un lâche, mais son parcours et ses rencontres provoqueront une quête de vérité qui lèvera le voile sur un réseau international.
    Simon est malgré tout attachant, les personnages du roman le sont tous, même s’ils ont leurs tares, leurs défauts et leurs démons. Ils sont tous si humains finalement qu’ils pourraient être de notre entourage, ou même, nous-mêmes !
    Pour résumer j’ai trouvé ce livre excellent, à lire et à relire absolument ! En sa compagnie, j’ai passé un très bon moment. Et je le garde précieusement dans ma bibliothèque. Car en plus de la profondeur de l’histoire, de la manière dont l’intrigue est menée et du style d’écriture fluide qui me plaît tant, le livre en tant qu’objet est magnifique, un véritable bijou !

  2. ACS (France) (client confirmé)

    Une fois de plus, Ibrahima a su tisser sa toile littéraire entre expérience et fiction, errance philosophique et nomade humaniste. Cet ouvrage m’a régalée tant par la fluidité de ses lignes que par la richesse de son contenu.
    Tel un plat de chef, vous lire procure mille saveurs des quatre coins du globe.
    Bienvenu au petit dernier dans la grande famille de vos romans.

  3. Parfait S (client confirmé)

    « Hâte de te relire et merci pour ce beau voyage à domicile. Je me suis régalé avec cette belle découverte et la rencontre de cette nouvelle façon de raconter le monde. Je remercie l’homme derrière l’auteur car certains mots devancent la littérature et tombent dans l’humanité. Bravo Ibrahima… »

  4. Laura (client confirmé)

    Le temps que l’intrigue se mette en place on rencontre en suivant Simon différents personnages et paysages, pour que finalement tout s’entrecroise et prenne sens à la fin. Ce livre fait 200 pages mais c’est suffisant pour avoir une histoire sans longueurs et vraiment riche, grâce à la diversité des personnages qui ont chacun une histoire développée et les différents pays où l’on est amené.e et qui sont décrits comme si on y était.
    Merci à Ibrahima Cisse de m’avoir fait découvrir son roman!

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.