Les Artificiers de l’Ombre

(9 avis client)

13,00

Par Willy Mérour

Didier et Rémy deviennent amis alors qu’ils sont élèves artificiers à l’École militaire spéciale du Génie. Cette amitié se concrétise par la naissance d’un binôme, passage obligé pour suivre la seconde et dernière année d’études.

Désormais deux, et mutés dans l’Est de la France. Après diverses interventions banales, leurs compétences reconnues les entraînent vers les méandres des opérations secrètes au sein de la Direction du Renseignement Militaire et plus spécialement dans la branche logistique de la Direction de la Sécurité Militaire.

Ils enchaînent les missions délicates et secrètes.
Jusqu’au jour où un déminage ne se passe pas comme prévu…


Télécharger un Extrait

Télécharger le Dossier de Presse

Description

Les Artificiers de l’Ombre

Par Willy Mérour

Avec humanité et beaucoup de réalisme, ce livre est un vibrant hommage à ceux qui sont tombés au Champ d’honneur, dans ces opérations extérieures… qui n’ont jamais existé…

 


Genre : Roman de Guerre
Nombre de page : 160
Dimension : 148×210
ISBN : 978-2-490522-25-5
Date de parution : Août 2019

9 avis pour Les Artificiers de l’Ombre

  1. Claudie Guillery

    Je viens de terminer le livre de Willy qui a réussi à rendre passionnants ces 2 personnages empreints de vérité,sur un sujet aussi surprenant…et …explosif…le rythme du récit, la sensibilité qu’il a su traduire et qui émane des personnages dans des situations aussi dramatiques renvoient toute la réflexion sur ce sujet…un beau travail de communication sur un mode suspens…je me suis prise à imaginer que Willy avait là créé un binôme qui irait d’aventure en aventure…hélas…les mots sont justes, sans animosité, on touche à cette réalité qui «n’ existe pas », il réussit à rendre toute sa force a ce récit…
    Encore 1 grand bravo à Willy…à lire absolument et se dire que ça existe.

  2. Annie Kubasiak-Barbier

    Les artificiers de l’ombre

    La couverture déjà est très parlante. Forcément elle est « vraie' »

    C’est l’histoire d’un binôme dévoué à la cause qu’il a embrassé, à la famille qu’il s’est choisi. Deux hommes liés par la volonté et le courage au sein d’une mission périlleuse pétrie d’aléas, comme nombre de faits d’armes qui ont fait la grande histoire.

    J’ai retrouvé souvent dans Les Artificiers de l’ombre, des mots que mon père, militaire de carrière, employait, un jargon à part pour tenter de raconter des scènes inracontables, quand l’homme s’efface derrière le militaire et ses obligations, quand il doit faire taire sa peur et ses émotions, en gros pour reprendre une expression connue, « quand faut y aller, faut y aller ».

    Bien sûr, certains diront qu’ils ont fait un choix. Oui mais..Est-ce qu’une histoire pareille est un choix ? C’est un peu réducteur.

    Evidemment, je ne vais pas vous conter cette « aventure ». Pour en avoir entendu d’autres, je dirais seulement qu’il faut après, apprendre à vivre avec les cicatrices que ça peut laisser au propre comme au figuré.

    Oui, ll n’y a pas que les « gueules » qui soient cassées, il y a les coeurs et les âmes aussi. Revivre derrière tout ça est une autre forme de bravoure.

    Gageons que dans ce monde bousculé par la haine et la violence, il y aura toujours des hommes comme Didier et Rémy, qui dans un dévouement total accompliront leurs missions dangereuses, celles qui leur sont dévolues par des chefs entourés d’autres chefs. Et puis, quand ils reviendront blessés, pas seulement physiquement, donnons leur une chance de revivre normalement même s’ils nous semblent parfois débarqués d’une autre planète.

    Je vous invite vivement à lire ce témoignage poignant.

    Annie K.Barbier

  3. Raynald

    Quand on connaît l’auteur, on ne peut que savourer cette histoire d’hommes pour lesquels amitié, complicité et sens du devoir sont le ciment qui les emmènent jusqu’à l’ultime, le don de soi. Raynald

  4. Arnaud G

    surpris car je m attendais a un livre d anecdotes.il s’agit en fait d’une histoire touchante dont on a du mal sortir. livre dévoré en quelques heures, dommage que l’auteur ne nous raconte pas toute la carrière de ce binôme c est tellement passionnant.Bravo.

  5. Gérard

    Livre poignant dévoré dans la journée, je ne peux que le recommander, car au delà du roman se cache des vérités qui font prendre conscience qu’il y a des hommes derrière les uniformes

  6. Pouhaër (client confirmé)

    Dans l’ombre de la plume de Willy on entend sa voix.
    Derrière son écriture, toute la sensibilité de l’homme est dite.
    Livre chargé d’humanité, de descriptions intéressantes de l’Afrique Noire et de ses habitants.
    Belle lecture

  7. MAGER-MAURY Christian (client confirmé)

    Une écriture ciselé … Une rigueur extrême et concise dans la description d’opérations vécues … Un amour des hommes et de leur devoir accepté … Une blessure … Une souffrance … au Service de notre République …

  8. Philippe PILLIOT (client confirmé)

    Je dois avouer ne pas être un adepte de ce genre de roman, et pourtant… Est-ce le fait d’une grande sensibilité qui transpire dès les premières lignes, est-ce le fait d’un sentiment de vécu, est-ce le fait d’une intrigue dans les milieux secrets?, mais toujours est-il que je me suis surpris dès les 1ères pages à devenir « addicte » et vouloir absolument connaitre la suite. C’est un roman tellement réaliste qu’a un certain moment, dont je préfère ne pas citer pour laisser la surprise aux lecteurs, j’ai ressenti une grande émotion comme je n’avais pas ressenti depuis bien longtemps.
    Bravo Willy et… merci !

  9. Jacques C.

    Un livre qui mélange l’action et l’émotion avec beaucoup d’efficacité. Les actions sont décrites avec beaucoup de précision et l’émotion est présente. Vraiment j’ai aimé ce livre car Willie Mérour a su m’emmener avec lui. C’est un livre que je conseille et j’espère qu’il en sera de même pour vous.

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.