Partie d’Echecs contre un Assassin

(2 avis client)

11,00 

Par Brigitte Girault-Daux

Raphaël Arnel, expert en psychiatrie auprès des tribunaux, est sollicité pour obtenir des aveux de Segrado, un redoutable tueur en série, aussi intelligent qu’amoral. Arnel accepte cette mission à une période où sa vie de famille est instable. Ce contexte va polluer leurs contacts, mêler anormalement professionnel et personnel. Très rapidement, leurs échanges se convertissent en une partie d’échecs âprement disputée, où chaque coup porté tend pour l’un à découvrir la vérité, pour l’autre à la dissimuler. Au fil des pages, l’affrontement prend un tour de plus en plus personnel, le face-à-face avec cet assassin hors normes gangrène la vie du psychiatre, sa pugnacité exaspère son adversaire. Ils s’engagent tous les deux dans un bras de fer, un jeu pervers du chat et de la souris. Qui sortira victorieux de cette confrontation à haut risque, qui sera déclaré échec et mat ? Et quand la dernière pièce s’abattra enfin sur l’échiquier, le vainqueur sera-t-il vraiment celui que l’on croit ?


Télécharger un Extrait

Télécharger le Dossier de Presse

Description

Partie d’Echecs contre un Assassin

Par Brigitte Girault-Daux

Un huis clos psychologique saisissant entre deux intelligences qui avancent leurs pièces à pas feutrés, tentant chacun de manipuler l’autre. Du très grand art…

Disponible en Ebook :


Genre : Roman
Nombre de page : 112
Dimension : 148×210
ISBN : 978-2-38157-140-9
Date de parution : Mars 2021

2 avis pour Partie d’Echecs contre un Assassin

  1. Priscilla Barnault

    Je n’en suis pas déçue, loin de là. Nous voici vivre un face à face entre psy et tueur en série à la Hannibal Lecter, non pas qu’il soit cannibale, juste cette psychologie de qui s’appropriera le dessus sur l’autre. Une Partie d’Échecs, voici l’image parfaite. Alors… Qui gagnera la partie ? Et bien à vous la lecture pour le savoir 😉

  2. annie barbier (client confirmé)

    Annie Kubasiak Barbier
    Je suis venue vous parler de Partie d’Echecs contre un Assassin, de Brigitte Girault-daux aux Editions Libre2Lire

    Du jeu d’échec à celui du chat et de la souris…
    L’histoire de ces deux types aux antipodes qui jouent au chat et à la souris dans un huis clos presque parfait entraîne le lecteur sur des chemins insoupçonnés parce qu’on n’imagine même pas que ce genre d’individus puissent exister.
    Pourtant, quand on épluche l’actualité, il en est quelques exemples frappants, surtout chez les assassins.
    L’assassin, dans sa dualité, mène ici le jeu qu’il veut. Je me suis demandé comment on peut être aussi tordu. Du coup, j’ai même craint que le psychiatre, un peu englué dans ses problèmes personnels, ne finisse out ou au tapis, comme vous voudrez.
    Ici l’assassin s’apparente à un gros chat aux griffes acérées qui pense ne faire qu’une bouchée de la petite souris. Mais la souris a les dents longues et ce qu’il faut de jugeotte…
    Bref ce n’est qu’une image !
    Les phrases du dialogue sont courtes, presque cinglantes et certains mots tombent comme des couperets. Sauve qui peut ! Le « jeu » est quand même dangereux .
    En tous les cas, Segrado, de là ou il est, doit frétiller de bonheur quand il voit que sur le titre de l’ouvrage où l’on parle de lui, le mot Assassin porte une majuscule. Evidemment, vous comprendrez seulement si vous lisez ce livre.
    J’ajouterai « Chapeau bas » à l’Auteure, qui a réussi à m’entraîner dans un genre littéraire à mille lieues de mes habitudes.
    Annie Kubasiak-Barbier

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.